Retour sur le Nautic Street Fishing 2017

Samedi dernier avec Chris nous avons participé à la 2ème édition du Nautic Street Fishing organisé par le salon nautic de Paris et la FTF.
Nous avons passé un super moment entre potes, rencontré des gens bien sympas et pas fait beaucoup de poissons.
Bon ok, on a pas fait de poissons du tout!! Mais bon, vu la période on s’en doutait un peu ^^
On va laisser de côté la bonne ambiance et les rencontres pour se focaliser sur l’organisation plus que douteuse de cet événement.

On va commencer par les inscriptions :
Tout commence par une inscription en ligne. Jusque là pas de soucis, on va sur le site du nautic et on s’inscrit.
Plus tard, on reçoit une confirmation de notre inscription et un lien pour payer l’inscription et envoyer une copie de son permis de pêche.
Une fois qu’on a payé, notre inscription est validée. L’inscription est validée mais pas confirmée.
En effet, pour “confirmer” son inscription il faudra se rendre au salon Nautic la veille de la compétition à 19h30.
Si on est parisien et qu’on fini le boulot à 16h le vendredi c’est cool, un coup de métro et c’est parti!
Par contre si tu viens de province ou que tu termines tard le boulot comme 90% des actifs bah t’es obligé de poser un jour de congés pour venir “confirmer” ton inscription. Abusé?

Vendredi soir 19h30 : Après la confirmation de l’inscription au salon nautic, un briefing est effectué pour rappeler les règles qu’il faudra suivre le lendemain. On nous informe également qu’il faut créer un compte sur le site du comptoir des pêcheurs et que nous devrons envoyer les photos de nos prises via une page spéciale de ce site. Les développeurs du site on créé une appli web qui détermine la taille de ton poisson lorsque tu le prends en photo à côté d’une règle spéciale.
Ok c’est cool on va se taper 2 règles. La réglette de mesure officielle et la règle de mesure “informatique”.
Avec -3 degrès dehors j’espère que le poisson tiendra le choc des séances photo.
Pendant ce briefing on nous informe également qu’on ne pourra pas pêcher les péniches. C’est dommage on comptait beaucoup là dessus! Bon c’est pas grave on fera les piles de pont!

On arrive maintenant au samedi matin. Rdv 8h pour l’accueil des compétiteurs.
On se présente, on signe la feuille de présence, on montre notre permis de pêche (je l’avais pas déjà envoyé sur la page d’inscription non??!), on prend un bon café, quelques viennoiseries, on discute, on discute, on reprend un café, on discute encore un peu…
Les pieds commencent à geler et l’horloge tourne… En allant promener mon Buster aux toilettes je croise l’organisation qui cherche le carton avec les réglettes de mesure. Apparemment ils ont oublié de le prendre…
Après avoir bien jerké mon buster je retourne dehors auprès de mes camarades. On prend un café, on discute, on discute, on se touche la rod, on compare nos scions… et ça y est on se fait chier!

9h00 : début de pêche. Et bah non, début du briefing. On nous explique que le départ se fera plus tard que prévu à cause des conditions climatiques. Ah bon? C’est pas parce que le carton de réglettes vient juste d’arriver?
Bon… briefing, discours, distribution des règlettes, photo de groupe… et départ!

9h45 : vrai début de pêche! Nous sortons le plan des zones de pêche autorisées et allons gratter quelques secteurs qui avaient l’air prometteurs. Malheureusement nous ne prendrons rien. En changeant de spot nous observons beaucoup de compétiteurs hors parcours et pêchant les zones non autorisées. On se dit que c’est pas grave, il y a des commissaires qui sont là, ils feront leur job.

12h00 : on a faim, on se rend au point de départ chercher un délicieux sandwich et une tartelette au citron histoire de se requinquer! Sur place on se renseigne un peu sur ce qu’on fait les autres pêcheurs. On nous annonce un brochet de 53, un sandre de 42, des chevesnes de plus de 50 et quelques perches.

C’est cool il y a du poisson, dommage que le brochet et le sandre ne soit pas maillés, les compétiteurs doivent avoir la haine ^^
On se renseigne également pour savoir si des pénalités été tombées pour les pêcheurs hors secteur. On nous répond que non car trop de monde pêche en dehors des zones autorisées… et que du coup il y a le droit de pêcher les zones non autorisées.
Super, c’est cool… Et on aurai pas pu avoir l’info avant???

On terminera la journée de pêche sur les spots qu’on avait prévu de gratter le matin mais qu’on avait délaissés vu que que c’était pas autorisé. Ça ne donnera rien.

16h00 : fin de pêche. 16h45 ça aurait été cool vu qu’on a commencé plus tard mais bon…
On attend les résultats avec nos collègues Francis et Bastien qui ont fait 1 chevesne de 52 et un chevesne de 51.
On leur annonce qu’ils sont 2èmes et qu’ils doivent aller au salon Nautic pour la remise des prix.
Avec l’inscription au Nautic Street Fishing nous avions des entrées gratuites pour le salon donc nous les accompagnons. L’organisation nous dit de nous présenter en porte M pour se garer gratuitement et accéder au salon.

17h30 : Arrivé devant la porte M on nous refuse l’entrée du véhicule et on nous oriente vers un parking payant. Même en montrant nos bracelets, billets, inscriptions… rien à faire, la personne qui fait la sécurité ne nous laisse pas rentrer.
Nous partons donc au parking payant et accompagnons nos potes pour leur podium.

18h30 : on appelle les 3ème de l’épreuve. Surprise, il s’agit de l’équipe qui a fait le brochet de 52cm. Mmmm c’est pas cool ça. La maille c’est 60. Une équipe qui avait fait une perche de 38cm se retrouve 5ème alors qu’ils auraient dû être 3ème… On appelle les 2èmes, nos potes avec les 2 chevesnes pour un total de 1035 points.
On appelle les premiers… Ils ne viennent pas… Et c’est normal, ils sont partis avant la fin de l’épreuve. Logiquement quand tu pars avant la fin tu as une pénalité ou tu es disqualifié. Mais bon, c’est pas une compétition officielle on va rien dire. On ne dira rien non plus sur le fait qu’ils n’aient pas rendus leur feuille de marque avant de partir…

Les vainqueurs, qui ont également le big fish de la compétition, gagnent une coupe, un magnum de champagne et un week end pour participer au barracuda tour.
Les potes sur le podium sont contents de repartir avec un magnum de Ricard à se partager. Pas de coupe, dommage.

Voilà, c’est fini pour le résumé du Nautic Street Fishing 2017!!
Si vous voulez le faire l’année prochaine allez y mais vous ne nous croiserez pas!

Tophe

Commentaires

Ca pourrait vous intéresser