Salon de Clermont CNPL 2017

Le salon de Clermont c’est un peu comme si on était plongé dans un gros pot d’Haribo : on y côtoie des bonbons anciens ou classiques, des bonbons de formes et couleurs différentes, et même des bonbons acidulés enivrant nos sens dès le 1er instant. Bref il y en a pour tous les goûts, pour petits et grands !

Cette année les exposants étaient nombreux et les stands formidablement bien mis en valeur : grandes vitrines, bassins de démonstration, jeux concours et conseillers à l’écoute. Parmi les grandes marques présentes on peut citer : Sakura, Daiwa, Shimano, Dam/Effzett, Seven Bass, Volkien, Gunki, Amiaud, FTF, Hearty Rise, Quantum, Savage Gear, Pezon & Michel, Ultimat fishing, Sert…
En 1 journée de salon difficile de s’arrêter à tous les stands, tester tout le matériel ou encore échanger avec tous les big fish de la planète carnassiers.

De retour du salon de Clermont où il en a pris plein les yeux, Manu va vous présenter ce qu’il a repéré parmi l’offre fantasmagorique de leurres et accessoires !

Seven Bass:

Présenté discrètement à l’ICAST 2016, le nouveau float tube « Flatform » de chez Seven Bass est une évolution du Jungle Opérator.
 
Franchement j’ai été bluffé. Il présente plusieurs avantages : sa stabilité (on peut pêcher debout), sa légèreté (17kg contre 24 kg au jungle opérator), sa solidité (technologie dropstitch qui permet d’assembler plusieurs couches de PVC renforcées avec un maillage très fin en polyester rendant les boudins très résistants), son confort (fauteuil matelassé et surélevé, ainsi que 3 ailerons qui freinent les dérives lorsque le vent poussent le float), son côté fonctionnel (se gonfle en quelques minutes, se range facilement et loge dans le coffre d’une voiture), ses équipements (une paire de rames fournies, possibilité de monter un moteur électrique sur le panneau arrière, 2 pochettes pour ranger son matériel). De plus il a une bonne bouille et des coloris sympa.
 
A noter qu’il existe en 2 tailles : le Flatform et la version fat prévue pour le marché américain (le Flatform XL) avec ses dimensions de 2m45 * 1m70.
Le Flatform est un très bon produit qui nul doute trouvera sa place parmi tous les float tube haut de gamme du marché.

 
Caractéristiques
Dimensions: 2m x 1.4m
Poids: 17kg
Charge maximum annoncée : 200kg
Livré avec deux rames et 2 pochettes
3 chambres à air
Technologie dropstitch sur la chambre principale
Siège amovible

Konger:

Une marque polonaise bien connue en Europe de l’Est. Peu connue en France, elle tente de s’y implanter depuis peu.
 
Personnellement j’avais déjà repéré ses cannes axées street fishing, notamment le must avec les gammes Paladin et Temblar. Coup de chance, quelques cannes Paladin étaient présentes en démo sur le stand aussi j’ai pu la prendre en main et échanger avec le vendeur. Le modèle 6-21g en 2m44 n’est que du bonheur : un équilibrage parfait, une légèreté incroyable, une tacticité formidable (pour cela le vendeur a placé le scion sur sa trachée et en tenant la canne de l’autre bout je ressentais chaque vibration, tout simplement bluffant !), un équipement haut de gamme (nappes en nano carbone, anneaux fuji Sic en titane, poignée liège et talon court).

 
De plus la couleur sobre chic noir avec des liserés verts sont du plus bel effet. Le prix quant à lui s’en ressent forcément, mais à 330€ annoncé, c’est vraiment bien placé comparé à d’autres cannes haut de gamme de la concurrence (Tenryu, Mégabass, etc…).
Hormis les cannes, les leurres sont bien finis et la gamme d’accessoires variée (plombs, hameçons, ustensiles…).
 
Inconvénient : elle n’est pas encore très bien distribuée en France et donc difficile à trouver.

Volkien:

Voilà ici une marque française qui ne demande qu’à grandir. Appartenant à Clee fishing (société installée près de bordeaux) qui détient dans son giron d’autres belles marques (Seven Bass, Hart, Sportex, Ho’okipa…), Volkien est une marque de pêche destinée à la pêche aux leurres (rivière essentiellement). Ses produits sont de très bon rapport qualité prix, et ses cannes ont un look vraiment sympa.
 
Le stand à Clermont était réussi : étaient présentées plusieurs gammes de cannes (light, big bait, casting, mer…) en différents modèles.
Les cannes Kontacto ont notamment retenu mon attention. Très légères, bien équipées (anneaux K, talon court, port moulinet à vis, scion plein…), bonne sensibilité et annoncées à un prix aux alentours de 80€-100€…elles devraient faire fureur ! cette gamme présente des séries de cannes axées truites et street fishing.

 
Pour ma part j’ai flashé sur la série Kontacto Evo Gave. A noter que cette série va s’étoffer en 2017 de 2 nouvelles cannes en 2m10 et 3-12g, et 2m40 et 3-12g. Leur poids annoncé est de respectivement 99g et 109g. Parfait pour les street fisheurs désireux de s’équiper à moindre frais avec du matériel de qualité.

Daiwa – Prorex:
Ayant entendu parlé de la sortie de la nouvelle gamme de leurres Daiwa, axée brochets et big bait, je suis passé faire un tour sur le stand voir à quelle sauce on allait être mangés. La marque Prorex, bien mise en valeur dans de belles vitrines tout en longueur, est attrayante. Autant vous dire qu’on est gâtés niveaux leurres, notamment avec le swimbait trout live, swimbait hybride, le flatbait MR et le shad duckfin live.

 
Le swimbait live trout, ressemblant fortement à la 3D line thru trout de chez Savage est disponible en 2 tailles : 18cm pour 95g ou 25cm pour 230g. Ce leurre imitant une truite est réaliste et les finitions soignées. Sa particularité est sa nageoire en forme de patte de canard. Prémonté avec 2 hameçons triples sur le dessous avec un stinger sur l’arrière. Il est disponible en 6 coloris. Hâte de l’essayer !

 
Autre nouveauté : un swimbait hybride composé d’une partie avant en dur avec une bavette et du corps en matière souple. Disponible en 2 tailles : 18cm pour 50g et 25cm pour 125g, ainsi qu’en 6 coloris différents (fire tiger, pike, ayu, rainbow, brown trout, arctic char). Prémonté avec 2 hameçons triples sur le dessous avec un stinger sur l’arrière.

 
Autre leurre qui m’a fait bonne impression, il s’agit du Flatbait MR : un leurre dur à bavette avec un corps atypique de par sa forme (étroit et plat). Annoncé avec un transfert de masse important pour pouvoir le lancer loin. Disponible en 15cm pour 60g et 6 coloris. Un leurre sympa à essayer en hiver pour pêcher au ralenti.

 
Le shad duckfin live est quant à lui un gros shad avec un corps relativement bombé. Ses nageoires sont apparentes et sa caudale est en forme de patte de canard. Disponible en 10 coloris et 2 tailles : 15cm pour 28g et 20cm pour 64g. Il ne devrait pas laisser insensible maître Esox.

 

Hobie:
En parcourant les allées, il était difficile de ne pas remarquer les kayaks de pêche de la marque Hobie (marque américaine importée en France). Du coup je me suis arrêté pour en savoir plus.
Plusieurs modèles développés pour la pêche composent la gamme. Il existe 2 types : des monoplaces et biplaces.

 
J’ai flashé sur le biplaces Outfitter à pédales, annoncé à 4620€. Chers mais superbes et ultraconfort ! Ça donne vraiment envie d’essayer afin de partager une session de pêche à 2. Ce kayak à pédale permet de couvrir rapidement du terrain. Les kayaks à pédales proposés sont équipés du système novateur Miragedrive, à actionner avec les pieds, et qui permettent d’aller en avant ou en arrière. Ce système qui équipait les anciens modèles a évolué. Il offre moins de résistance et une efficacité de pédalage accrue (grâce à des roulements à billes notamment). Il peut même se rétracter quand on passe dans une zone peu profonde. A noter que les kayaks bénéficient des équipements suivants : siège matelassé réhaussé, paire de pagaie, porte canne, coffres de rangement, commande de gouvernail, chariot de transport. Ainsi qu’une gamme complète d’options : système de fixation pour échosondeur, boites de rangement, filets de rangement, ancre flottante, câble d’arrimage, porte gobelet ….

 
A noter qu’il est homologué mer (jusqu’à 10,8 km des côtes soit 6 miles).
J’ai déjà hâte de l’essayer au printemps. Pour cela rien de plus simple, je vais prendre rdv avec un des nombreux testeurs de la marque répartis sur toute la France (dans le 77 par exemple).
Voir le site internet du distributeur de la marque en France : http://savagers.fr

Caractéristiques
Longueur : 3,86 m
Largeur : 0,86 m
Poids de la coque : 39 kg
Poids équipé : 51 kg
Poids du Mirage Drive : 3 kg
Capacité de charge : 193 kg

Sur le salon, par manque de temps je n’ai pu aller voir chaque stand mais ce n’est que partie remise. En tout cas je conseille à tout le monde d’aller y faire un tour. L’ambiance est très conviviale, les exposants à l’écoute et les stands bien garnis.

A noter que j’ai même aperçu des accessoires de pêche pour les filles, et ça c’est une belle nouveauté dans ce monde de testostérone !
Nous y reviendrons dans un prochain article 🙂

A bientôt,
Manu.

Commentaires

Ca pourrait vous intéresser