A la découverte de Watafish

Comme tous les jours, je vais faire un tour sur facebook pour voir un peu les news des amis et des groupes de pêche. Entre une photo de brochet métré et une vidéo d’un chat qui joue du piano je tombe sur une publication d’un pote qui participe à un de ces nombreux concours où il faut liker et partager une vidéo pour pouvoir espérer gagner à un tirage au sort.
D’habitude je ne fais pas attention à ces jeux mais comme les vidéos se lancent automatiquement j’ai eu envie de la regarder jusqu’à la fin! La vidéo, bien tournée et bien marrante annonçait la sortie d’un leurre, le Grooveperch, réalisé par la marque française Watafish.

(je voulais vous mettre la vidéo mais comme le jeu est fini elle a disparu!)

Watafish??? Connais pas! Par contre ce petit grooveperch me plaît bien! Je vais contacter Ben sur sa page facebook et essayer d’en savoir un peu plus!

Bonjour Ben, merci de nous accorder un peu de ton temps pour cette interview.
Dans un premier temps je te laisse te présenter et nous faire un petit résumé de l’historique de Watafish.

Le wataboss!

Bonjour Christophe. Avant tout, merci de t’être intéressé à Watafish ! Je suis Ben, j’ai la trentaine, j’habite en région parisienne, et bientôt en Haute savoie, et j’ai dévoilé Watafish® en Octobre 2015 au grand public grâce aux réseaux sociaux.
Je suis architecte et designer salarié au quotidien, et pêcheur au leurre passionné et wataboss dans mon temps libre. Il y a 24h dans une journée et j’ai décidé de dédier le temps non travaillé à ma famille et ma passion : la pêche !
Watafish est né d’un délire, je sculptais un leurre dans du savon, du bois, puis de la cire, et j’ai poussé le raisonnement jusqu’à me dire “et pourquoi pas!?”.
Après une analyse du marché du leurre souple, qui offre essentiellement du Japonais et de l’américain pour ce qui est des classiques, les valeurs sûres, et peut être 1 ou deux modèles français qui font partie du paysage depuis plus de 20 ans, j’ai eu envie de partager ma création.
C’est mon métier après tout, alors pourquoi ne pas l’allier à ma passion. J’ai eu envie de suivre la voie des quelques téméraires déjà existants qui ouvrent la voie.
Offrir un design unique, exclusif et des modèles dont j’ai la maîtrise du moindre centième de millimètre, c’est ma vision pour offrir quelque chose de différent, et pas une énième copie d’un leurre qui se vend déjà, comme on en voit tous les ans sur les salons.
Alors j’ai contacté quelques pêcheurs, et un seul, le plus fou m’a répondu, c’est Fabien, qui est mon premier copain de pêche depuis, et très vite on s’est bien entendu, malgré la distance, les différences de style de vie : moi très urbain et lui plutôt au calme, et bien la magie de la passion commune fait qu’on trouve une voie commune !
Depuis j’ai rencontré plusieurs centaines de pêcheurs, envoyé quelques 3000 prototypes gratuitement dans toute la France pour que les pêcheurs se fassent un avis qui a été assez convergent, rencontré des professionnels (guides de pêche, revendeurs etc…) qui sont plutôt emballés par le projet, et d’autres passionnés sponsos d’autres marques, etc… et ce sont ces rencontres qui pour moi prouvent que le monde du commerce dans la pêche est en train d’évoluer.
Se tirer dans les pattes entre marque c’est has been, car derrière, il y a des humains et si on joue à la guéguerre sous prétexte qu’on est pas du même clan, c’est qu’on a oublié les valeurs essentielles de la pêche : à savoir rencontrer, partager, et profiter même si on est capot !
On a beau faire du commerce, il faut savoir faire la part des choses, et je suis plutôt content de n’avoir rencontré jusqu’à présent que des personnes qui partagent mes valeurs.
J’ai moi même été très inspiré par le boulot qu’a fait les grands groupes et les plus petits sans les citer, car c’est grâce à eux qu’aujourd’hui on en sait de plus en plus sur le coté technique, et c’est aussi grâce au travail qu’ils ont fourni pour moderniser l’image de la pêche récréative qu’aujourd’hui on sent qu’un élan entraîne une nouvelle génération en France.
Je vois Watafish comme une manière d’apporter ma pierre à l’édifice du monde de la pêche.

La watabande!!

J’ai vu sur ta page facebook des wataboys, des watafilles, c’est quoi ça? Un gang? Une secte? On fait comment pour y rentrer?

C’est la Fameuse Watabande !
Ils ont remporté un tirage au sort au lancement de la page Facebook. Depuis on est en permanence en contact. C’est grâce à eux que Watafish s’est fait connaitre, et je veux qu’on n’oublie pas d’où Watafish est parti : de la rencontre d’une poignée de personnes, d’amitiés qui se sont formées, et que même si dans 15 ans on a la notoriété d’une grande marque, et bien qu’on se souvienne que tout le monde commence petit un jour.
C’est un message d’espoir pour ceux qui souhaitent se lancer, pour leur dire “allez y !” et surtout ne lâchez rien, et soyez loyaux envers ceux qui vous entourent !
On ne peut pas se greffer à la Watabande parce que cela serait injuste vis à vis d’eux que quelqu’un soit parachuté comme ça…
Mais la bonne nouvelle, c’est que je propose à des pêcheurs de temps en temps de faire partie des privilégiés, de partager une aventure avec Watafish, en devenant des ambassadeurs temporaires.
Par exemple, en ce moment je recherche des pêcheurs qui pêchent en couple, parce que cela fait partie des valeurs et de l’image que je voudrais que watafish renvoie.
J’oriente un peu l’aspect compétition grâce à un des Wataboys justement, qui m’a fait rencontrer son club, et c’est allé jusqu’à sponsoriser ce club, la Carnateam38, sur le Circuit FFPS, et ils ont porté les couleurs de Watafish sur le podium sur plusieurs dates en Challenger et en Pro Elite !
La watabande c’est mon premier contact avec d’autres pêcheurs, et quand je vois où cela a mené aujourd’hui, et bien ça explique pourquoi ils seront toujours privilégiés, car je leur dois beaucoup, et ca me fait sincèrement plaisir de leur offrir des petits extras en avant première par exemple.
Rien ne les empêche d’avoir des partenariats avec d’autres marques ou d’être sponso ailleurs en même temps, et je les y ai toujours encouragé, car ma vision c’est que le monopole sur un mec c’est dépassé, et si un jour un de mes wataboys doit temporairement ne plus s’afficher comme watafish, je suis compréhensif, car ils ont aussi leurs envies, le monde de la pêche est grand !

La grooveperch

Je vois que le Grooveperch est dispo en 3, 4 et 5″, je vais être chiant mais est ce que tu as prévu une version 2″?

Au démarrage il n’y aura que le 3″ en pack tricolore bleu-blanc-rouge, une couleur chaude, une couleur froide, et une couleur neutre, car évidemment ça ne tombe pas du ciel, il faut bien de l’argent pour produire tout ça, je crée tout ça avec mon argent de poche, par passion.
C’est ma manière de pêcher que je vends, celle qui me rapporte le plus de résultats et le moins de frustrations.
La raison pratique c’est aussi qu’en 2″, on sort trop petits spécimens, et je préfère ne pas contribuer à faire des dégâts sur les plus jeunes poissons, même si on a tous un copain qui a sorti un brochet de 80 sur un 2″…
Et puis le 3″ permet déjà de sortir des fish de même pas 10cm et le même brochet de 80 !
Le 3″ est pour moi la taille la moins sélective.

Outre le design attractif attractif du Grooveperch j’ai été séduit par ta transparence au niveau des informations sur la fabrication de tes leurres et sur les problèmes que rencontrent les entrepreneurs français.
Beaucoup de fabricants français restent flous quand à la provenance et au pays de fabrication de leur matériel, toi tu as une sacrée paire de bouilletes et tu expliques clairement les choses (Lire l’article)

Pour revenir au sujet précédent : Le 2″ je vais être honnête avec toi, ce n’est pas ma priorité : même si on fabrique en Chine, et bien ça coûte des ronds, contrairement à ce que beaucoup de gens pensent avec Ali express, un sachet pour un fabricant comme moi ça coûte plus cher qu’un sachet sur Ali express… car je fabrique en petites quantités et négocier un prix quand on fabrique peu, c’est impossible.
C’est bien la difficulté des petites entreprises que je rencontre… et puis sans rentrer dans le détail, en vendant en France, je finance les services publiques qu’on est contents d’avoir : les salaires des fonctionnaires, les hôpitaux, les services de proximité, a la CSG, la RDS, la retraite, le chômage des autres, le trou de la sécu…, contrairement aux achats sur Ali où un euro payé est un euro envoyé dans la poche de Jack MA, l’homme le plus riche de Chine.
Toutefois on n’est pas là pour parler politique et finances, mais c’est un aspect qui m’inquiète quant au démarrage de mon activité, car ceux qui pensent détruire le système de profit ou de capitalisme en achetant en chine sur ALi, ils financent bel et bien le plus gros capitaliste qui soit… Jack MA, l’homme qui rachète nos vignobles, nos terroirs etc… et sans payer d’impôts dessus pour remuer le couteau dans la plaie…
J’ai souhaité fabriquer en France au départ, mais on est fiscalement et socialement trop chargés, et puis un petit gars d’origine exotique, qui débarque dans le milieu de la pêche, les industriels Français ne m’ont pas pris au sérieux.
Donc je préfère fabriquer en Chine où on ne me juge pas, et grâce à la marge que je fais, je serai capable de payer des gens qui travaillent avec moi : un webdesigner, un service de logistique, et qui sait plus tard créer un emploi de commercial, etc… donc Fabriquer en Chine, ça a du bon, car ça permet de financer des job ici, et si j’arrive à créer beaucoup d’emplois, ça sera ma plus grande réussite.
Qui sait ? le prochain salarié de Watafish ça pourrait être l’un de vous qui lisez l’article.

Laura, la watafille de la watabande!

Le grooveperch il sort quand? A quel prix? On l’achète où? Tu nous rembourses si on fait pas de fish?

LA Grooveperch car c’est une fille, (elle n’a pas de zizi, mais on verra si en ajouter un lui offre une nage plus virile et moins tortillante, quoi que c’est un peu ce qu’on recherche ce coté ondulant) sera en vente directement sur le site www.watafish.com et sur l’accueil il y aura un bouton “ACHETER” 😉
Je ne dévoile pas d’infos sur la date de sortie, car c’est mon privilège.
Le pack tricolore, qui est le pack de lancement, sera vendu à 9.99 TTC et contient 7 leurres de 3″. Les frais de ports seront offerts dès 50€ d’articles, donc groupez vos commandes avec vos amis !
Faire du capot c’est normal ! Et je revendique même ne pas vendre un leurre miracle ! mais plutôt un leurre polyvalent.
En revanche, je suis curieux de savoir la réponse de mes concurrents qui sont dans la place depuis plus longtemps que moi , et qui sont plus à même de te répondre de par leur expérience. Tu leur poseras également la question ?

Quels sont tes projets pour les années à venir? Design de nouveaux leurres? Être distribué par un grand groupe? Racheter pecheur.com?

L’ambition ! sinon on stagnera. Développer plusieurs tailles et plus de couleurs pour le modèle phare, la Grooveperch, et élargir la gamme : une virgule, un insecte, une grenouille, etc… parce que un shad c’est bien, mais ça ne fait pas tout.
Si un grand groupe me fait une offre, j’ai de quoi répondre à l’offre donc pourquoi pas.
On n’arrive à rien seul dans la vie, donc ceci est comme une perche que je tends au plus offrant… mais dans un avenir proche, ouvrir le eshop ! Et dans un avenir moyen et long terme, j’ai une réelle préférence pour les magasins Decathlon, car c’est l’exemple même d’un parcours auquel je m’identifie : deux mecs partis d’un modeste magasin au bout d’une impasse et qui aujourd’hui offrent un service top et plus de 900 magasins dans le monde quand même ! Mais cela n’exclue pas les détaillants du coin, car ce sont parfois dans les petits magasins qu’on a les produits les plus introuvables !

Merci beaucoup d’avoir répondu à ces questions, j’achèterai un sachet de grooveperch 3″ (bah ouais tu fais pas de 2″!!) quand ils seront commercialisés et je ferai un test pour nos lecteurs.

Merci à toi de t’être intéressé à Watafish ! et à bientot !

Pour en savoir plus sur Watafish :

https://www.facebook.com/Watafish/
Christophe

Commentaires

Ca pourrait vous intéresser