Interview de José Pelegrin, co-fondateur du CCBM

Depuis la création de la FFPS les clubs de pêche prennent de plus en plus d’importance.
Afin d’en savoir plus sur les création des clubs et sur les objectifs de ceux-ci, nous vous proposons une interview de José Pélegrin Président et Co-fondateur, avec Stéphane Lherbier, du Club Carnassier des Boucles de la Marne.

Bonjour José et merci de prendre de ton temps pour répondre à notre interview.

– Tout d’abords peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ? Qui es-tu ? Quel est ton parcours dans la pêche ? Quand as-tu découvert la compétition ?

Bonjour, José PELEGRIN bientôt 49 ans, j’habite en région parisienne au Perreux sur Marne.
Pour parler de mon parcours dans la pêche je vais remonter à un peu plus de 20 ans lorsque mon beau père me demande si je pêche ?
Je lui réponds que non et il me propose d’y aller avec lui … depuis, comment dire, je suis accro.
J’ai débuté par la pêche au coup et j’ai pêché quelque temps la carpe et aussi à la mouche.
En 2001, lors d’un Country Show à l’hippodrome d’Auteuil j’ai eu la chance de rencontrer Gary Yamamoto qui faisait une démonstration de pêche aux leurres et depuis… je ne pêche pratiquement plus qu’avec cette technique (hormis la pêche à la mouche) aussi en eau douce qu’en mer.
J’ai découvert la compétition grâce aux premiers streets organisés par FTF et depuis je continue à prendre plaisir lors des compétitions.

– Peux-tu nous raconter l’histoire de la création du club carnassiers des boucles de la marne (CCBM) ? Quels sont les démarches que tu as faites et as-tu rencontré des difficultés ?

Je pêchais régulièrement avec des potes (qui sont aujourd’hui dans le club) et après avoir participé à quelques streets on nous avions croisé des “Teams” on s’est posé la question de la création d’un Team ou d’un Club nous avons tout de même réfléchi une bonne paire d’années puis nous nous sommes décidés.
Les démarches pour la création d’un club sous la forme d’une association loi 1901 sont assez faciles car on trouve sur le site service-public.fr le formulaire de création d’une association, ensuite il faut juste le remplir puis l’envoyer à la préfecture d’où se situe le siège social pour une publication sur le Journal Officiel.
Je n’ai pas rencontré de difficultés particulières.

– Ton club compte beaucoup de participants au championnat de France de pêche aux leurres du bord, que représente pour toi cette compétition et quels sont les objectifs du club cette année ?

Aujourd’hui sur 16 membres (nous sommes encore un jeune club) 8 membres participent au championnat de France de pêche du bord aux leurres, ce qui représente 50 % de l’effectif.
Pour moi cette compétition est très importante car elle permet aux membres du club qui y participent de se mesurer aux meilleurs et ainsi leur permettre d’évoluer.
L’objectif du club cette année serait d’avoir 1 ou 2 membres minimum (si plus tant mieux) qui puissent accéder en Pro Elite et placer le maximum de mes compétiteurs dans les 20 premiers en Challenger. C’est ambitieux certes, mais il y a dans le club des membres tout à fait capables d’y parvenir.

– Grâce à la FFPS, les clubs prennent de plus en plus d’importance dans le monde de la pêche en France. Quels sont pour toi les avantages à intégrer un club ? Y-a-t’il un intérêt aussi pour les non-compétiteurs ?

Je suis très content de ce qui a été mis en place cette année, à savoir adhérer à un club pour participer aux diverses compétitions du championnat de France.
Aujourd’hui pour moi les clubs ont une réelle importance dans le monde de la pêche car ils peuvent regrouper plus facilement des adeptes de telle ou telle technique et permettre une émulation entre passionnés qu’ils soient compétiteurs ou non d’où l’intérêt d’intégrer un club. J’insiste sur ce point parce que je pense que tôt ou tard des non compétiteurs seront intéressés et participeront aux compétitions.

– Comment imagines-tu ton club dans 10 ans ?

Premièrement, j’ose imaginer qu’il sera toujours là ! Je ferais le maximum pour cela! Dans 10 ans j’aimerais avoir un club avec une cinquantaine de membres (tout au plus) répartis entre compétiteurs et loisir.

– Il y a un grands choix de clubs, quels sont les atouts de ton club ? Vends-nous ça bien !

La bonne humeur, le partage et la convivialité ! Qui ont été, sont et seront les fondements même du Club Carnassiers des Boucles de la Marne et auxquels je suis fortement attaché.
Je veux qu’on vienne dans mon club pour vivre et partager sa passion dans une ambiance conviviale qu’on soit compétiteur ou non, comme c’est le cas aujourd’hui et je serai le garant de cet état d’esprit qui a été à l’origine du club.
Si vous partagez cet état d’esprit, n’hésitez pas, vous êtes les bienvenus !

– Avec ton expérience, quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui voudrait démarrer la pêche aux leurres ?

Question difficile, aujourd’hui pour un néophyte qui souhaite se lancer dans la pêche aux leurres c’est relativement facile, il a à sa disposition toute l’information nécessaire sur le net mais cela ne suffit pas.
Il faut aller sur le terrain, c’est-à-dire au bord de l’eau et essayer de rencontrer d’autres pêcheurs (pas toujours facile) ou se rapprocher des AAPPMA ou clubs à proximité pour recueillir quelques informations.

Mon conseil serait d’acheter un ensemble (canne + moulinet) moyenne gamme d’environ une centaine d’euros voire un peu plus en fonction du budget de chacun et un mix de leurres (souples, poissons nageurs), si j’avais un combo à conseiller pour commencer : une canne L avec des petits leurres et aller s’amuser avec les chevesnes et les perches.
Les autres poissons viendront plus tard avec le temps.

– Et enfin où peut-on vous croiser, toi et tes membres ?

Le point de rendez-vous historique du club reste le pont de Bry côté le Perreux sur Marne, on peut m’y croiser ainsi que certains membres souvent en fin de journée pour le coup du soir et le weekend (tôt le matin ou pour le coup du soir). On peut rencontrer également d’autres membres du club autour des étangs de Marne la Vallée.

Un grand merci à toi d’avoir répondu à nos questions et nous souhaitons le meilleur au ccbm pour cette saison.
Pour en savoir plus sur le CCBM :
Site internet
Page Facebook

David

Commentaires